Articles avec le tag ‘gay’

Le groupe FAUVE sort cette semaine son 1er album, Vieux Frères – Partie 1:

Notre thĂ©orie : le projet FAUVE a Ă©tĂ© crĂ©Ă© par un groupuscule NĂ©o-Nazi Illuminati, avec l’appui du gouvernement.

La peau blanche sur la pochette est un indice, tout comme le titre: une allusion au surnom « frère » que se donnent entre eux les membres des loges maçonniques et illuminati, le « vieux » indiquant qu’ils s’inscrivent dans une tradition immĂ©moriale et mystique.

Son objectif : identifier et purger tous les maillons faibles de la société, tous les individus inaptes à la productivité et au maintien de la race.

La mĂ©thode : attirer tous les #BabtousFragiles du pays via des textes sur la difficultĂ© d’ĂŞtre heureux quand on est riche, la dĂ©pression, les bières tièdes et le poids de l’Ă©ducation judĂ©o-chrĂ©tienne, le tout Ă©crit et dĂ©clamĂ© comme des poĂ©sies de CE2.

Extraits choisis:

« Nous sommes de ceux qui pissent encore dans la douche mais qui espèrent rĂ©ussir un jour Ă  pisser droit »

« On traversait les grands espaces du Loiret, quand j’ai vu mon vieux frère prendre une photo avec ses mains »

« Nous sommes de ceux qui dansent de façon embarrassante »

« J’aurais bien aimĂ© connaĂ®tre le lycĂ©e public, (…) et piquer des trucs dans les supermarchĂ©s »

« [Il me demande si] je suis pĂ©dĂ©. Pauvre vieux, si tu savais combien de fois je me suis posĂ© la question sincèrement »

D’ailleurs, ne venez pas les tester, ils sont chauds :

« Pardon, que j’parle un peu moins fort ?
Ah, on vous dĂ©range en fait, merde…
Et ben si on t’dĂ©range tu t’casses ou sinon tu fermes ta gueule
Tu regardes ton assiette et tu nous fous la paix 5 minutes »


Bref, Ă©couter FAUVE, c’est plonger au plus profond des abysses insondables de la baltringuerie et de la fragilitĂ©.

Si tu achètes leur disque, c’est que tu es fragile.
Si tu es fragile, tu es faible.
Si tu es faible, tu es inutile pour la communauté.

La machine à recenser les baltringues est lancée.

Le plan consiste Ă  aller Ă  la rencontre de cette population et de la pousser Ă  s’identifier. Pour cela, le projet tourne dans toutes les villes de France, rĂ´de près des lycĂ©es catholiques, des boutiques Aigle et des mĂ©diathèques, squatte le Bataclan et diffuse son merchandising.

L’objectif ? Inviter les gens différents à arborer volontairement un signe distinctif :

On notera d’ailleurs que ce symbole « Ă©gal barrĂ© » peut s’interprĂ©ter comme « inĂ©gal ».

Un mot qui, en espagnol, se traduit par…

A.K.A. la marque qui permet de repérer les gitans et les vieilles meufs pétées qui se croient fantaisistes. Deux autres populations ciblées par la Solution Finale.

L’issue du projet FAUVE ? Vous l’avez compris: l’extermination Ă  grande Ă©chelle des poids morts pour la sociĂ©tĂ©.

Prochaine Ă©tape : une fois les guichets fermĂ©s, le bombardement au Zyklon B d’un Bercy rempli de fidèles dans une grande messe romantique en forme d’adieu Ă  ce monde cruel.

D’ailleurs, le nom de ce projet est lui-mĂŞme un dernier indice: dans la Rome antique, n’Ă©tait-ce pas aux Fauves que l’on jetait les jeunes chrĂ©tiens fragiles ?

Restez sur vos gardes, les NĂ©o-Nazis Illuminati sont partout.


Twitter @HaterzFr

    recherche

    newsletter