Articles avec le tag ‘lunatic’

Le trailer est tombĂ© hier, surgi de nulle part: un mec a dĂ©cidĂ© d’autoproduire et rĂ©aliser une sĂ©rie sur la vie de Booba.

Quand on a vu la bande-annonce de KOPP, on a cru pendant quelques secondes Ă  un fake, d’autant que l’auteur-rĂ©alisateur, Ange Jisa, s’est fait connaitre via Kebab-Caviar, une mini-sĂ©rie d’animation qui parodiait le rap français.

Mais c’Ă©tait trop produit et trop marketĂ© (3 Ă©pisodes de 50 minutes, en VOD payante sur Vimeo) pour ne pas ĂŞtre au premier degrĂ©.

Est-ce que ce trailer complètement cinglé disait vrai?
On a regardé le 1er épisode et on est allés vérifier point par point, méthodiquement.

L’AFFICHE

La vidĂ©o tient ses promesses: ya bien du « Rap, Money, Bad Boy, Wanted » dans l’Ă©pisode.

Mais on est plus circonspects sur le gros KOPP sur fond de drapeau amĂ©ricain : en effet, aux Etats-Unis, KOPP est une marque de glaces et de burgers gĂ©ants, dont l’histoire n’a rien Ă  voir avec le rap ni le Pont de Sèvres .

C’est d’ailleurs peut-ĂŞtre la peur de reprĂ©sailles de leur part qui fait que la vidĂ©o est promue en tant que « Booba – le film » sur Youtube?

La vie et la jeunesse de Booba ? Est-ce qu’il y a un sujet plus mystérieux et controversé dans le rap français ?

Et ben contre toute attente, KOPP s’en sort pas si mal. Métissage et problèmes identitaires, obsession de la tune, origines sociales floues, petites magouilles : en mêlant épisodes reconnus, fiction cheloue et citations discrètes de lyrics, ce premier volet dresse un portrait intéressant du rappeur (bien qu’on ne voie à aucun moment d’ambassadeur ni de poney en cadeau d’anniversaire).

Surtout, la série s’amuse à imaginer quelques uns des mythes fondateurs qui transformeront Kopp en B2O.

- Les 7 premières minutes ressemblent ainsi à une version ghetto des aventures de Tintin, avec Kopp dans le rôle principal :


- Dans un joli monologue face à sa glace, Kopp raconte que son père est parti en lui laissant … un ours en peluche. Une raison pour s’appeler Bouba ?

Au cours de ce monologue, Kopp traite d’ailleurs son père de fils de pute – ce qui Ă©quivaut Ă  se traiter lui-mĂŞme de petit-fils de pute :-/

- On découvre aussi que la mère de Kopp aurait une allure de grosse MILF, ce qui expliquerait sa propension à vouloir niquer des mères.

- Toujours dans la sĂ©rie « famille dysfonctionnelle », on assiste Ă  un clash entre Kopp et sa grand-mère (jouĂ©e par une actrice gĂ©niale), qui aura cette rĂ©plique superbe :

« Les bâtards, les bâtards…? C’EST TOI LE BATARD! »

Ce qui explique peut-ĂŞtre pourquoi il se traitait lui-mĂŞme de petit-fils de pute.

Dernier des mythes fondateurs: sa rencontre avec Ali.

Ali explique Ă  Kopp pourquoi il a dĂ©cidĂ© d’arrĂŞter de danser, avec une phrase qui va probablement entrer dans la lĂ©gende:

« J’en avais marre de danser pendant que l’Ă©tat nous encule, tu vois. Maintenant je fais du rap tu vois, je dĂ©nonce. »


A noter: Houari Bait, qui joue Ali, est apparu à la télévision dans ENGRENAGES et, surtout, dans un épisode de JOSEPHINE ANGE GARDIEN.

Imaginez un peu.

« Cinématographique » pas trop, et pour ce qui est du « cri de colère » ? Le film commence par une scène où des mecs braquent un studio pour voler des micros, sans qu’on sache pourquoi. Ce qui est sûr en revanche, c’est qu’ils ne les ont pas revendus au réalisateur du film, vu que les prises de son sont globalement catastrophiques.

LES INFLUENCES

La sĂ©rie s’annonce tranquilou comme Ă©tant…

Vérification : KOPP ne se trouve nulle part entre les deux, même pas dans l’alphabet.

Pour nous, les influences sont plutôt à chercher du côté d’autres productions hollywoodiennes, à commencer par la série DAWSON.

En effet, il y a une scène de soirĂ©e-pyjama de Booba chez Ali, qui commence par la cĂ©lèbre phrase : « hey….tu dors? » et finit par « parle moins fort, y’a ma mère qui dort. »

Par ailleurs la sĂ©rie se dĂ©roule dans une sorte d’uchronie, oĂą les personnages ne vieillissent pas et oĂą les ados ont des gueules de darons. Kopp est censĂ© avoir moins de 20 ans pendant tout l’Ă©pisode alors que l’acteur Lassana Lestin, d’ailleurs excellent, porte bien ses 32 piges.

C’est ce qu’on appelle…

Encore plus troublant, tous les dĂ©cors datent de notre Ă©poque, alors que l’histoire est censĂ©e se dĂ©rouler dans les annĂ©es 90 : on voit des affiches de spectacles actuels, Kopp mĂ©dite un soir devant la tour First, inaugurĂ©e en 2011…

Et tous les mecs s’habillent en Enyce, Phat farm, Ecko et autres marques qui nous rappellent les heures les plus sombres de la mode rap (on remarquera même que les acteurs se prêtent leurs sappes entre eux).

Bref, des mecs qui, en 2014, s’habillent comme il y a 15 ans ? A notre avis, KOPP doit se dérouler dans le 77.

ET DONC?

Probablement pas, non. Mais il fait passer un bon moment.

KOPP est à Booba ce que Marvel Agents of SHIELD est au film AVENGERS : une série un peu foireuse, à moitié ridicule et cheap par rapport à sa référence d’origine, mais avec de bonnes intentions, des passages cools et des clins d’œil qui feront kiffer les fans.

Ca vaut ses 3,99 dollars sur Vimeo. Et si comme Kopp « vous en voulez plus encore », vous pouvez lâcher un billet sur le projet Ulule de Jisa Media pour financer le second épisode.

En tous cas si la suite se fait, on veut notre blaze dans le générique.

Juste un truc à l’avenir : dans le rôle de Booba-du-futur, on aimerait retrouver Brahim Tavarez, aka son sosie-officiel-mais-pas-officiel-qui-fait-du-porno-en-scred-mais-que-tout-le-monde-grille-et-qui-prend-sa-douche-avec-sa-casquette-et-ses-lunettes.

Merci d’avance.

Le Booska-Classic n°10 est en ligne. Il s’agit de « Esprit Mafieux » d’Oxmo Puccino feat. Busta Flex.
La chronique a été écrite par Seendanew et est lisible ICI, avec notre illustration.

On a produit pas mal de conneries en dehors du site ces derniers temps. Si vous les avez ratĂ©es, voici une compil’ rapide (et si vous voulez ĂŞtre au courant dès qu’on en poste, venez sur Twitter et Facebook).

- BOOSKA CLASSIC n°3, à propos du mythique album 95200 de Ministère A.M.E.R.

Un article écrit par Franckie Small, et illustré par nos soins:

- Kanye West x The Clipse x Kaws x Vincent Lagaf’ (Exclusive Remix)

- Ma Couleur de Booba:  la pochette refusée du single

- Nous présentons toutes nos félicitations à Abd Al Malik qui, non content de remporter sa 4ème Victoire de la Musique, vient également de décrocher un contrat marketing avec une grande marque

- On a customisé un Qee pour le rappeur Tiers Monde (du label Din Records), qui va apparaître dans son prochain clip L.D.A. (Langage Des Armes)

-Et lundi c’est la SAINT-VALENTIN, la FĂŞte des gens qui croient en l’Amour. Pour le coup, on a rĂ©servĂ© la journĂ©e chez les potos de TORSOLOGO. Connectez-vous sur leur site lundi pour dĂ©couvrir des t-shirts exclusifs qu’on a prĂ©parĂ©s pour l’occasion.

Haterz fĂŞte ses 2 ans. DĂ©jĂ .

En général, on reçoit un gâteau pour son anniversaire mais comme on fait confiance à personne (facile de trouver du poison en 2011), et que de toute façon on se doute bien que vous allez rien nous offrir sale bande de crevards, on a décidé de vous faire un cadeau :

Un livre de recettes inspirĂ© par les phases de Booba, le plus grand fan de bouffe du rap français (ex-aequo avec Shurik’N). Ce premier volume se concentre sur l’album Lunatic, et si on finit pas Ă  l’hĂ´pital Ă  cause d’une indigestion de pâtes Ă  l’oignon, un volume 2 devrait sortir avec les recettes issues de ses autres albums.

Bon haineuversaire Ă  nous.

Cliquez ici pour tĂ©lĂ©charger C2OKing – Les Bonnes Recettes de B2O par Haterz, ou cliquez  sur le pavĂ© ci-dessous pour vous rincer l’oeil et visionner le livre en fullscreen et en Flash.

Rappelez-vous : on avait crĂ©Ă© cet Ă©tĂ© le BINGO DU RAP FRANCAIS. DĂ©dicaces au quartier, morceaux Ă©lectro, rimes grillĂ©es, fautes de français: vous aviez pariĂ© sur l’album qui marquerait le plus de points, bref, sur celui qui serait le plus prĂ©visible.

Est-ce que vous aviez vu juste ?

C’est l’heure des comptes.


CANARDO – PAPILLON

2 samples d’Eurodance: Inchallah et Hors de ContrĂ´le :  2×2 = 4 points

1,5 fautes de français: demie-faute pour « Je viens d’oĂą provient le mĂ©pris » (Le chant du ghetto) et une faute pour « Le soleil me lève comme chaque matin, un sourire m’Ă©gaye je sais très bien » (Christelle) : 6/2 + 6 = 9 points

1 pochette en photo HDR : 4 points

1 posse-cut avec les mecs de Trappes (Pas de place) : 2 points

1 morceau nostalgique en piano-voix, mais ensuite ya un beat, donc ça compte à moitié:  Plus grand: 3/2 = 1,5 points

3 dĂ©dicaces Ă  la conseillère d’orientation : « Pour toi ce sera C.A.P. » (Je ne perds pas le Nord), « Quand les profs me disaient « plombier ou mĂ©cano »" et « Le prof m’a dit « arrĂŞte tes conneries, C.A.P. Chaudronnerie »" dans Petit Enfant Soldat : 7×3 = 21 points



MAC TYER – HAT TRICK

1 sample d’Eurodance, Ha Ha Ha : 2 points

1 clip Ă  Miami, Ha Ha Ha : 3 points

1 featuring avec la chanteuse variété Vitaa sur Love Cimetière (Kayliah non prise en compte car pas assez mainstream) : 9 points

1 faute de français: « Le père Ă  Steve » (Intro) : 6 points

1 morceau d’amour en piano/voix, mais avec un beat (Tout est fini, compte donc Ă  moitiĂ©) : 3/2 = 1,5 points

1 pochette en photo HDR : 4 points

1 clip avec une rebeue siliconée, Ha Ha Ha : 4 points

8 noms de villes en « Y » scandĂ©s : Bobigny, Aulnay, Bondy, Epinay, Tremblay, Rosny, Drancy et Clichy dans Seine-Saint-Denis : 2×8 = 16 points

2 hommages aux filles bien et qui respectent : « J’ai une femme qui m’aime et respecte ma façon de vivre » (Intro) et sa mère dans le morceau Ce que ma mère me disait : 3×2 = 6 points




TLF – RENAISSANCE

1 sample d’Eurodance (O’Phone) : 2 points

1 featuring avec un chanteur de variĂ©tĂ© mais comme personne n’a jamais entendu parler de lui ça compte qu’Ă  moitiĂ© : Jean Fred sur Le Meilleur du monde : 9/2 = 4,5 points

2 fautes de français : « Tu habla espanol » (Magic, une demie-faute parce que c’est de l’espagnol) et surtout l’incroyable morceau Prestige oĂą ils confondent, sur l’intĂ©gralitĂ© du morceau, les mots « prestige » et « privilège » (faute compte triple) : 6/2 + 6×3 : 21 points

1 rime homophobe : « Rien qu’ils ouvrent les fesses les homosexuels » (I.K.) : 4 points

Des cris de Big Ali (« Hands up/Let’s go/Magic/Get’em up now » sur Magic) : 10 points

3 noms de ville en « Y »: Fleury (Intro), Vitry et Bercy (Mes raisons d’y croire) : 2×3 = 6 points



SOPRANO – LA COLOMBE

1 sample d’Eurodance pour Speed : 2 points

1 featuring avec Amadou et Mariam (On a besoin de toi) : 9 points

1 rime sur Facebook (« T’as un Facebook » dans Crazy) : 2 points

4 fautes de français :  « les Ă©checs scolarisĂ©s » dans Darwa, « si tu savais mon voeu », « tes idĂ©es seront prĂ©sident » et « le fils Ă  Marie » dans Hiro : 6×4 = 24 points

1 pique envers Eric Besson (« PrĂ©fère le cinĂ©ma de Luc mais pas d’Eric Besson » dans Crazy) : 5 points

1 pochette en photo HDR : 4 points

1 posse-cut avec les mecs de son quartier (Psy4 de la Rime/Plan d’Aou sur A la Usain Bolt) : 2 points

1 hommage aux filles bien : tout le morceau Je Serai LĂ  : 3 points


(NDLR : Un Marseillais qui score 51, c’est sĂ»rement un complot des Illuminatis)


BOOBA – LUNATIC

1 prod de David Guetta qu’il n’a pas eu mais « si le son lui correspondait, il pourrait travailler avec [lui] » : 10/2 = 5 points

Plus qu’1 dĂ©dicace, 1 interview croisĂ©e avec Nicolas Anelka (Les Inrocks, compte double) : 4×2= 8 points

1 vidéo à Miami (Fast Life, avec Ryan Leslie) : 3 points

1 clash contre des rappeurs en fin de carrière : « Enfin dĂ©barrassĂ©s de Diam’s, Pokora et Sinik » (45 Scientific) : 1 point

1 featuring avec Akon (tellement crossover que presque variété, Lunatic) : 9/2 = 4,5 points

1 faute de français : « Gilet par B-A-L » (RĂ©el) : 6 points

1 morceau piano-voix, Comme une Ă©toile : 3 points

1 rime homophobe : « Le finir au sol ou bien l’enculer » (Si tu savais) : 4 points

1 interlude extrait d’un film de gangsters: Jimmy 2 fois, issu des Affranchis : 5 points

1 posse-cut avec 92i (Si tu savais) : 2 points

1 clip avec une latino siliconée (Rosa Acosta, Cesar Palace): 4 points

2 dĂ©dicaces Ă  la conseillère d’orientation (Ma Couleur et Boss du Rap Game) : 7×2 = 14 points

1 nom de ville en Y : Aulnay-sous-Bois (45 Scientific) : 2 points

1 hommage aux filles qui respectent: « Une colombienne fait ma vaisselle » (Cesar Palace) : 3 points

1 mensonge sur ses sources de revenus : « Seule source de revenus, ma race dans l’oubli » (Me-Ca) : 2 points



113 – UNIVERSEL

3 samples d’Eurodance : DubaĂŻ, On va dĂ©coller, We be Hot : 3×2 = 6 points

1 point pour le featuring avec le vieux rappeur Flavor Flav, parce qu’on considère que We be hot est une insulte Ă  sa carrière

4 featurings avec des chanteurs variĂ©tĂ© : Amel Bent (On pense Ă  vous), Cheb Bilal (DubaĂŻ), Benjamin Biolay (Texas Hold’Em), Magic System (On va dĂ©coller) : 9×4 = 36 points

4 fautes de français : « La Joconde aurait une cagoule si c’est moi qui l’avais peint » (Dinguerie), « On est de passage, je prends ça comme un prestige » (Texas Hold’Em), « On revenait d’Hollande » (G.A.V.), « Les yeux dans les yeux comme si c’est la dernière donne » (J’ai besoin de ça) : 6×4 = 24 points

1 rime homophobe : « Le rap est rempli de travs » (Une prise) : 4 points

1 photo en HDR dans le livret de l’album : 4/2 = 2 points

1 interlude extrait d’un documentaire sur la garde Ă  vue (G.A.V., compte Ă  moitiĂ©) : 5/2 = 2,5 points

3 noms de ville en Y : Vitry (2 fois) et Neuilly (1 fois) : 3×2 = 6 points

2 mensonges sur leurs sources de revenus: « Il pleut des billets, ça fait un arc en ciel » et « Marche arrière en casse bĂ©lier, nous tous seuls on vient se payer » dans AccĂ©lère : 2×2 = 4 points



OL KAINRY – IRON MIC 2.0

1 pique et demie contre des rappeurs :  » Qui a le plus de swagg, B2O ou Rohff ou Dyf ?  » (Stop) et  » Ton rappeur prĂ©fĂ©rĂ©, moi je lui fous le feu  » (Madison Square) : 1 + 1/2 = 1,5 points

2 rimes sur Facebook : « VĂ©rifier une meuf de Facebook » sur Phone Game et « Sur Facebook, sur Twitter, plus speed que les cainris » dans Stop : 2×2 = 4 points

1 faute de français : « Si je serais aux States, je serais Lil’Wayne » (La Faucheuse) = 6 points

2 rimes homophobes : « Des mecs sapĂ©s comme Lady GaGa » (La Faucheuse) et « Fuck Magloire » (2012) : 4×2 = 8 points

*A noter: nous avons considĂ©rĂ© que les 6 « Putes Nègres » profĂ©rĂ©s par Ol Kainry dans l’album ne relevaient pas de l’homophobie.

1 pochette en photo HDR : 4 points

1 interlude de gangsters, mais extrait d’un film d’action (l’intro de Belleck issue de Cliffhanger) : 5/2 = 2,5 points

1 posse-cut avec les mecs du 91, Clac Clac : 2 points

1 clip avec une rebeue siliconée, Sexy Legging et Louboutins : 4 points

2 villes en « Y »: Ry-Fleu (Boug detere) et Evry (Beleck) : 2×2 = 4 points


ROHFF – LA CUENTA

1 sample d’Eurodance (Animal) : 2 points

2 minis-clash contre des rappeurs : « Ton rap conscient ne m’apprend rien » (On fait le taf, 1/2 clash) « Pas le boss dans ce rap game mais le padre » (Loup 2 la classe) : 1/2 + 1 = 1,5 points

3 featurings crossover : Jena Lee (Tu Pardonneras), Zaho (Fais doucement) et le footballeur Karim Benzema, qu’il fait rapper (Fais-moi la passe, featuring compte double) : 9×4 = 36 points

2 rimes sur Facebook : « Facebook est un strip-tease » (C’est comment?) et « Je n’accepte que vous sur Facebook » (CĂ©libatard) : 2×2 = 4 points

6 fautes de français : « Un appel anonyme destinĂ© qu’Ă  induire un journaliste Ă  l’erreur » (Qui veut ma peau?), « Je m’en fous que t’es bourrĂ© » (Fais doucement), « Je vois ton aluette vibrer au fond de ta bouche » (CĂ©libatard), « Je veux pas de morts dans la conscience » (Trafiquant 2 classic) « Les valeurs les embellit » (Les choses simples), « Je m’en garde les keufs de bafouer mes droits » (Rohffvolution) : 6 x 6 = 36 points

* BĂ©nĂ©fice du doute, non pris en compte : « Le temps nous Ă©vince » (Les choses simples), « J’exerce en autarcie » (Revers de la mĂ©daille), « On va te suicider » (Dans ma werss)

1,5 rime homophobe:  « Trop de PD se gavent » (On fait le taf), et du « Bomboclat » scandĂ© par Nicky B. sur Qui veut ma peau ? : 4 + 4/2 = 6 points

4 dĂ©dicaces Ă  Vitry (2 fois dans Rien Ă  Prouver, 1 fois dans Fais-moi la passe, et 1 « Appelle-moi Louis Vitry » dans Loup 2 la classe) : 2 x 4 = 8 points

3 hommages aux filles bien :  Ă  sa mère dans Tu pardonneras, aux femmes dans Thug Mariage,  et « Une petite femme dans une petite maison » dans Les choses simples : 3 x 3 = 9 points



Les potos de Booska-P.com nous ont proposĂ© d’illustrer leur nouvelle rubrique, les Booska Classic. On a acceptĂ© direct: y a pas de raison que les anciens ne se fassent pas critiquer non plus, sous prĂ©texte qu’on existait pas Ă  l’Ă©poque oĂą ils savaient encore rapper. Vous allez donc nous retrouver chaque mois dans cette rubrique, et mĂŞme de temps en temps dans les news de Booska-P oĂą on commentera les trucs intĂ©ressants (si jamais y en a dans ce rap français).

On commence avec un article de Kegre sur « Pas le temps pour les regrets », de Lunatic, Ă  lire ICI.

Booba feat. T-Pain Reel la vérité

Twitter @HaterzFr

    recherche

    newsletter