(A retrouver dans le numéro de Décembre d’Illimité, le magazine gratuit des cinémas UGC)


Après Le Chat Potté, dédié à l’adorable félin aux yeux larmoyants de l’univers de Shrek, voici le Top 10 des spin-offs qui nous feraient rêver :

10- Maître Kobayashi (Usual Suspects) : les aventures d’une tasse arnaqueuse qui fait croire à tout le monde qu’elle est un avocat japonais.

9- Teague Sparrow (Pirate des Caraïbes) : où l’on découvre Keith Richards dans sa vie de pirate débauché, entre nanas, alcools et vices en tous genres. Également réalisable dans un biopic retraçant sa carrière de musicien.

8- Milou, chien fidèle (Les aventures de Tintin) : filmé au ras du sol et reconstitué sur ordinateur, les angoisses existentielles d’un chien condamné à courir après son maitre et à draguer ses congénères à l’étranger.

7- Les enquêtes du Commissaire Bialès (La Cité de la Peur) : chers lecteurs, le scénario du truc étant pété, on doit vous informer que ce long-métrage sera intégralement pas filmé. Mais à notre avis, ils bluffent.

6- Les fines blagues des jumeaux Wesley (Harry Potter). Le pitch : Dumb & Dumber chez les sorciers roux, avec des Nimbus 3000 à la place des voitures-chien. Magique.

5- La petite fille en rouge (La Liste de Schindler) : s’échappant d’un camp de concentration, la petite fille se retrouve dans une forêt noire (normal en Allemagne) avec un loup-garou aux trousses. Pas de chance.

4- Cinoque (Les Goonies) : un road movie attendrissant qui suit les pérégrinations d’un déficient mental sillonnant les routes américaines à la recherche de la mythique chocolaterie de Willy Wonka. Léger et grave.

3- Moi, Chewbacca, 15 ans 1/2, 2m07 (Star Wars) : la terrible puberté d’un jeune Wookie né imberbe, qui doit apprendre à gérer sa pilosité soudaine et sa voix qui mue. Un teenage movie sur l’acceptation de soi et la difficulté de communiquer.

2- Alfred Pennyworth (Batman) : les affres intérieures du majordome de Bruce Wayne, déchiré entre la préparation du thé, la vidange de la Batmobile, ses pulsions refoulées et le paiement de la facture d’électricité de la Batcave.

1- Faux jeton : la biographie bouleversante d’un jeton de casino, complice involontaire de drames humains lorsque qu’il se retrouve successivement entre les mains de Sam ‘Ace’ Rothstein (Casino), James Bond (Casino Royale) et Danny Ocean (Ocean’s Eleven).

8 commentaires

  1. [...] [Bonus] Le top 10 des spin-offs qu’on rêve de voir au cinéma | Haterz [...]

  2. Je suis sur que « Les enquêtes du Commissaire Bialès » peut se faire si on souffle l’idée à Alain Chabat!

  3. De l’autre côté du miroir de la haine : Les joyeuses tribulations du miroir de Vince, partagées entre reflet d’une jeunesse banlieusarde et balançage de pus dans la gueule. Un film coup de peigne.

  4. Saïd, simple flic : Après la mort de ses amis Vinz et Hub, Saïd décide de reprendre ses études. Le concours de police en poche, il est affecté à la cité des muguets et tente tant bien que mal d’aider les jeunes avec un discours préventif. Mais il se rendra vite compte de la difficulté à convaincre ses désormais anciens amis.

  5. L’ombre du Z (Pulp Fiction) :
    Qu’est-ce qui se serait passé si Bruce Willis n’avait pas réussi à péter sa chaise?…

  6. je veux voir « Moi, Chewbacca, 15 ans 1/2, 2m07″ et « Alfred Pennyworth » c am’as l’aire pas mal comme merde XD

  7. <> Malik (Booder) conseillé par Samy , a repris les études et est devenu chef d’entreprise à Neuilly.Un jour , il se fait braquer dans son entreprise.Alors que l’un des braqueurs enléve son masque , Malik reconnait son frére « Djalloul » qu’il avait abandonné au Sahara.Son frére le pousse dans des mauvaises histoires , l’entreprise de Malik fait faillite , et il est enfermé a Fresnes avec son frére pour trafique de drogue.Son frére sort de prison avant lui , reprend l’entreprise , et la fait connaitre jusqu’au Etats Unis.Malik , lui , redevient un pauvre banlieusard galérien , il décide de voyager au Canada pour découvrir une nouvelle vie , là où il découvrira « le gang des slips froids »…

  8. Il s’appelait Robert Paulson (Fight Club)
    Retour sur le parcours héroïque d’un homme à forte poitrine qui fera tout pour retrouver sa virilité… Jusqu’à se faire exploser le cerveau.

Hé, crache ton com'

Twitter @HaterzFr

    recherche

    newsletter