Articles avec le tag ‘Marseille’

Il est temps de vous avouer un truc un peu honteux. Tout d’abord intriguĂ©s, certains membres de l’Ă©quipe (bon, surtout un) se sont progressivement retrouvĂ©s Ă  suivre avec intĂ©rĂŞt, voire plus, le parcours de JUL.

On reconnait que ses propos sont confus, que ses lyrics flirtent avec l’absurde, que ses phases tournent souvent en rond. Oui, il dit de la merde et semble ĂŞtre obsĂ©dĂ© par les mots (Pistolet) « taser », (Yamaha) « Fazer » et (Nique les) « videurs ». Mots qu’il adore imbriquer pour multiplier les rimes peuchères ; une spĂ©cialitĂ© presque aussi marseillaise que la bouillabaisse.

NB: le sens rĂ©el d’un « 5 francs » est une gifle ou un coup de poing ; les 5 francs symbolisant les 5 doigts d’une main s’aplatissant sur vos figures d’enculĂ©s de parisiens (a.k.a. toute personne n’habitant pas entre L’Estaque et Aubagne).

On reconnait aussi que l’emploi abusif du vocoder, au-delĂ  de violer (sans le dĂ©shabiller) le bon-goĂ»t, permet rĂ©gulièrement Ă  Jul de s’imposer parmi les humoristes majeurs de notre Ă©poque. Le final du morceau Poser Ă  la place 2, sur le fond et la forme, est une performance comique de haut vol. Asseyez-vous, appuyez sur lecture, avancez Ă  3′30 et respirez un bon coup :



PortĂ© par un accent Marseillais et un argot que seuls ses voisins de pallier utilisent, Jul produit un magma sonore inaudible pour la quasi-totalitĂ© des terriens munis d’un système auditif valide.

Sans compter qu’Ă  chaque sortie, il dĂ©voile un peu plus son potentiel le plus intĂ©ressant : celui d’avoir Ă©chappĂ© Ă  la confidentialitĂ© maudite de quelques chichas phocĂ©ennes. Car après avoir fait son Planète Rap, enchainĂ© des interviews, et rĂ©ussi un saut en hauteur par-dessus son bloc, Jul a immĂ©diatement tendu la perche Ă  Internet pour se faire fouetter :

Avec tous ces boulets accrochĂ©s Ă  ses mocassins sans chaussettes, comment un rappeur issu de la bouche du nĂ©ant peut-il ĂŞtre certifiĂ© disque de platine en 2014 ? MalgrĂ© les rĂ©serves Ă©mises par un autre illustre proutliner, ça reste une sacrĂ©e prouesse, surtout pour un petit gars trapu avec une mèche blonde qui bosse en indĂ©. Car mĂŞme si Jul fait des efforts pour s’en sortir, sa direction artistique reste toujours dans…

Mais si on mordille un peu le vernis amer, après avoir grimacĂ©, on dĂ©couvre un gars relativement attachant, reprĂ©sentant ultime et premier degrĂ© des codes caillera de Marseille, un peu perdu dans ses messages et ses incohĂ©rences. Totalement balourd et noyĂ© en interview. Limite timide et gĂŞnĂ© par l’arrivĂ©e d’une sourde rĂ©ussite qu’il croyait appeler dans le vent.

La force de JUL, c’est peut-ĂŞtre de proposer du brut, sans souci du dĂ©tail ni arrière-pensĂ©e, Ă  une Ă©poque oĂą la musique est affaire de calcul et d’optimisation. En freestyle, c’est du dĂ©ballage bourrin, ininterrompu, de la bâfrerie de micro.

Mais l’horrible superpouvoir de Jul, c’est qu’il a un vrai sens du refrain et de la mĂ©lodie. Tu entends un son de Jul une fois ; si tu es courageux, tu l’Ă©coutes deux fois ; si tu es fou ou très curieux, tu l’Ă©coutes trois fois, et lĂ  c’est foutu : il s’accroche dans ta tĂŞte comme un implant radioactif.

En tĂ©moigne cette Ă©tude Ă©volutive menĂ©e sur une meuf pendant 2 heures d’Ă©coute intensive de l’ album « Dans ma paranoĂŻa » :

Tout ça pour en venir au sujet qui nous fascine le plus sur Jul :

Ceuxqui ont fait son succès.

Nous avons rĂ©uni une collection dense -mais non exhaustive- de ce qu’a engendrĂ© le phĂ©nomène Jul. Un beau tĂ©moignage de cette jeunesse fragile et bousillĂ©e, Ă  qui les internets ont permis d’exprimer leur dĂ©votion envers leur hĂ©ros Ă  mèche peroxydĂ©e.

Oui, on a tous Ă©tĂ© bousillĂ©s par quelque chose. Mais Dieu merci, quand on Ă©tait jeunes, YouTube n’existait pas.

……………………………………………………………………

Notre TOP 15 des représentants de la #TEAMJUL :

15- « C’est parti, allez on y va, attention ». Mesdames et messieurs, voici DJ Belite :

14- La #TEAMJUL rappe dans la cuisine. Mais doucement, il y a surement la #TEAMDARON qui fait la sieste à côté.

13- Prenez des gènes de Rocca, de Jul, de SwaggMan, mixez, clonez, une fois le petit ĂŞtre transgĂ©nique obtenu, renversez son berceau par terre. Voici « LE MAUDIT ».

12- La #TEAMJUL a le ventre plein de buvette, et le coeur rempli de castagnettes. « Tu chante bien continue peut tedre tu passera sur the voice comme Kenji ».

11- - Mais, ma chĂ©rie, pourquoi tu as fais ça ? Au dĂ©but de la vidĂ©o, tu es confuse, qu’est ce qui t’a pris ? POURQUOI TU AS FAIT CA ?
- Parce que j’ai un ordi, une webcam et une connexion web. Maman, je l’ai fait parce que je le pouvais.

10- La #TEAMJUL, c’est aussi le p’tit boeuf du week-end en famille.

09- Avertissement : la vidéo suivante peut à la fois provoquer une surdité partielle et faire dresser les poils du jury de #PopStar. On vous aura prévenu.

08- Ma chĂ©rie, viens tu vas chanter « Tu la love », tu as bien appris les paroles ? Parfait. Oui, c’est bien ça, lĂ  il dit « Champagne, Bordel, tout le monde la piste ; sur la joue ça lui fait des kiss ; Si c’est plus fort qu’elle, elle peut finir Ă  l’hotel Ibis ». Cherche pas, c’est bien ma chĂ©rie, bravo.

07- « Maaamaaan comment elle danse bien [...] faut la mettre sur Youtube au lieu de la laisser danser comme ça pour rien »

06- 2 hands, 1 cup.

05- La #TEAMJUL, c’est aussi la chance donnĂ©e Ă  une cagolette de faire 1.600.000 vues avec une reprise tournĂ©e dans son salon, après le goĂ»ter.

04- Non, mais s’il vous plait, laissez les enfants hors de tout ça. Surtout quand le seul truc que vous leur avez appris Ă  mimer c’est « tu me prends pour un Trou du cul » (0′32).

03- De la bagarre, des vĂ©los qui cabrent, des lunettes de soleil… ces rĂ©alisateurs en herbe ont un bel avenir devant eux.

02- C’est la crise au mic, mais pas que…

01- La #TEAMJUL + la drogue = Beaucoup d’amour.

Pour finir, un bonus Hors catégorie, ou plutôt un vainqueur toutes catégories : La pépite ultime. Une belle rencontre fortuite, entre membres de la #TEAMJUL, filmée à la volée sur un parking de supermarché. La musique rapproche, guérit, donne des ailes. Encore faut-il avoir le temps de les déployer.

Un post pour vous parler de plein de petits trucs qui nous font plaisir mais qu’on a pas eu l’occasion de mentionner ailleurs.

1) Notre site est désormais dispo en version mobile, grâce à un développement surprise de Tetz et JiN, les programmateurs du Dégénérappeur.

C’est donc beaucoup plus lisible sur smartphone, et on a profitĂ© de l’occasion pour planquer des surprises dans la navigation. Faites l’essai Ă  l’occase.

2) On a rĂ©alisĂ© le nouveau logo du GOLDEN SHOW, l’Ă©mission culte des inĂ©narrables Davy Mourier et Monsieur Poulpe.

(Oui, on fait du graphisme, vous pouvez nous contacter).

Le brief de Davy et Poulpe Ă©tait (textuellement) : « quelque chose de Classe voire mĂŞme peut ĂŞtre un peu trop. Un truc dans l’esprit Las Vegas. Il peux y avoir des gouttes de pipi mais c’est pas obligĂ©. »

Après longue rĂ©flexion, on leur a donc dessinĂ© un logo inspirĂ© de celui du Golden Nugget, le casino qui Ă©tait dans le dĂ©cor du stage de Balrog Ă  Street Fighter II, agrĂ©mentĂ© d’Ă©clats de pisse. CoĂŻncidence: ce bourrin de Balrog est justement le personnage fĂ©tiche de Davy quand il joue Ă  SF <3

Vous pouvez découvrir le nouveau logo au début de cette vidéo qui nous a bien fait rire:

et dans celle-lĂ , avec plein de cameos de gens cools :

3) A l’occasion de la refonte de Booska-P.com, l’Ă©quipe du site a eu la bonne idĂ©e de nous demander de planquer des easter eggs et des blagues directement dans leur nouvelle maquette.

Bon courage pour les trouver.

4) Les gĂ©niaux auteurs de la sĂ©rie « bref. » sont des fans de rap et ils nous ont donnĂ© des idĂ©es pour deux t-shirts, qu’on a produits:

Celui-ci, dont l’idĂ©e vient de Navo:

Et celui-ci, dont l’idĂ©e vient de Kyan:

Mais n’achetez pas trop ces t-shirts parce qu’on n’a rien signĂ© avec Navo et Kyan et que si on en vend des millions on va devoir faire des contrats et tout.

5) Les hipsters sympas de PhonographeCorp nous ont demandé 10 morceaux pour leur playlist hebdomadaire.

Voici donc notre Playlist de Chansons Pour Accompagner les Moments Importants et Difficiles de Votre Vie.

6) Dans la catĂ©gorie « Vivent les internets » : il y a quelques mois, un ouragan a frappĂ© les alentours de Marseille. L’occasion pour les habitants de rĂ©aliser d’authentiques vidĂ©os aussi merveilleuses que celle-ci (dont on retiendra le dĂ©sormais culte « Oh l’enculĂ© Sophie ça craint ») :

On a proposé au très bon Simon Gosselin (aka ChubbyCoon) de réaliser un mash-up à partir de cette vidéo. Il a pondu ce truc génial en 2 heures :

7) Toujours dans la catĂ©gorie « Internet est formidable », parlons un peu de GRETA

Il ya quelques semaines, on repère et partage ce clip de GRETA:

Peu de temps après, Cyril Hanouna diffuse le clip dans son émission sur Direct 8. Lui et ses invités se foutent bien de la gueule de Greta.

Evidemment ça plait pas trop à Greta, et elle fait un nouveau clip (magnifique) dans lequel elle clashe Hanouna et nous fait une petite dédicace mignonne à la fin du morceau <3

8- Si vous ĂŞtes pas au courant, on passe nos vies sur Twitter et Facebook.

Venez nous rejoindre, on s’amuse bien et on fait des montages pourris, genre ça :

C’est Ă  peu près tout pour le moment.

Prochains posts: quelques mots Ă  propos de Daft Punk, et notre double page sur Iron Man 3 pour UGC (avec un cadeau).

Le tracklisting du prochain album d’IAM est truffĂ© de subtilitĂ©s, de trĂ©sors cachĂ©s, il s’agit de les dĂ©busq… non en vrai les mecs ont abusĂ©, avec aucun respect.

SĂ©rieux, vous avez vu les titres des projets d’IAM ? Après la mixtape Assassins Scribes, ils sortent l’album Arts Martiens, avec notamment le single Les Raisons de la Colère ? Non mais les mecs, on est en 2013, ressaisissez-vous : qu’est-ce que c’est que ces jeux de mots pĂ©tĂ©s ? Vous avez pas fini avec vos allusions foireuses Ă  la pop-culture ?

Parce qu’à ce compte-là, on peut le faire nous-mêmes, le tracklisting du prochain album d’IAM.

Avec tous leurs thèmes préférés, le cinéma, les ninjas chinetoques, la politique, la religion, les Pepito au goûter, la tristesse dans le monde et, surtout, des calembours merdiques.

ON PEUT TOUT VOUS DETAILLER.

Même ce que les journalistes de la presse généraliste vont écrire sur le sujet.

Urban One Peace est un album trait d’union entre les Ă©poques, dans lequel IAM fait la jonction entre ses titres classiques – dĂ©sormais partie intĂ©grante du patrimoine rapologique hexagonal – et thĂ©orise un futur sombre symbolisĂ© par des prods Ă©lectroniques et des bruitages « hooooou hoooooooou » samplĂ©s des films de Ridley Scott.

Derrière la maturitĂ©, IAM livre un hĂ©ritage assumĂ© qui se mĂŞle parfaitement Ă  une modernitĂ© Ă©ponyme vivifiante, servi par une production d’orfèvre: les rappeurs n’ont rien perdu de leur verve ; leurs lyrics et leurs flows acĂ©rĂ©s swinguent sur le beat sans temps mort. Et avec leur nouvelle image, soyons sĂ»rs que les papas en jogging n’ont pas fini de sĂ©duire les jeunes! Revue de dĂ©tail.

1. Mort aux cons bas :

Sous l’ère Hollande, la suite du cĂ©lèbre Eclater un type des Assedics dans lequel le groupe raconte sa lutte acharnĂ©e pour toucher ses indemnitĂ©s chĂ´mage

2. Le coup du sombre héros (feat. Soprano) :

Un storytelling saisissant, dans lequel Shurik’N se prend pour Bane, Akhenaton pour le Joker et Soprano pour Batman (cameo de Bertrand Cantat, clip tournĂ© au Stade VĂ©lodrome)

3. France Ă  fric :

Sur un sample de Premier Gaou, Shurik’N livre le rĂ©cit poignant d’un immigrĂ© clandestin qui, les yeux pleins de rĂŞve, arrive Ă  Belsunce

4. Revoir un printemps sans l’Ă©tĂ© :

Dans cet exercice de style qui remixe le titre Revoir un printemps, tous les mots contenant la lettre « T » sont supprimés

5. Torture GĂ©niale :

Le groupe y rend hommage au film Zero Dark Thirty et s’interroge sur un cas de conscience: pour sauver des innocents, peut-on justifier l’invention d’armes de distraction massive?

6. La Mite railleuse :

Le parcours chaotique d’une arme de guerre, passant entre les mains de marchands de mort, d’enfants soldats et de braqueurs amateurs. De la balle.

7. La rom de l’amour :

Suite officielle du classique Elle donne son corps avant son nom, ce morceau se conclut sur un terrible : « Plus de chèques, plus de cartes, plus de tickets mĂ©tro, sivouplĂ© sivouplĂ© »

8. Voyage au bout de l’âne huit :

Akhenaton se met dans la peau d’un boudin de shit qui voyage dans l’anus d’une mule embarquĂ©e sur un ferry Marseille-Casablanca

9. Jus d’eau :

Un morceau sur la soif subie par les frères muslims dans le désert du midi, sous le soleil écrasant, qui vivent la nuit pendant le mois de ramadan (scratches de Licence 4)

10. Price of père Sya :

IAM rend hommage Ă  Sya Styles des Psy4 De La Rime/Turntable Dragunz, vrai daron du beatmakin’ et du turntablism de la citĂ© PhocĂ©enne

11. Le jew git dessus :

LE morceau polémique de l’album. Le groupe prend le contrepied de sa position traditionnelle et livre un morceau sioniste, contre le peuple palestinien qui pratique un gaspillage incessant de pierres

12. Self DĂ©fonse (featuring la Fonky Family, Jo Popo, Costello, le Venin et Amigo Bingo) :

Dans cette suite très attendue du légendaire Retour du Shit Squad, les MCs décrivent leur style de vie qui est centré sur un art martial créé localement : le Krav Maga Pastaga (dérivé du Jet 27 Kune Do)

13. Le rouge et les noirs :

Sur une prod de Street Staline, IAM renoue avec sa tradition historico-géopolitique et documente le terrible traitement infligé aux africains sous les régimes communistes

14. Grand Def Auto (Sans Andrea) :

Scoop ! Def Bond est l’invité surprise de l’album. Il livre ici la suite de son hit Tu me plais : après K-Reen, il essaie cette fois de faire le coup de la panne au ténor Andrea Bocelli

15. Sa moue raille :

Seul titre solo de Shurik’n, il y confie les prĂ©ceptes de son code de l’honneur ancestral: dans un kebab, toujours prendre la sauce mayo-ketchup-harissa. Featuring 2Canettez.

16. Les infortunes de mes vers tuent (Justin) :

Dans ce rĂ©cit très second degrĂ©, IAM s’imagine enfermĂ© dans une abbaye tout un hiver en compagnie de Justin Bieber. DĂ©fenseurs de l’école du Micro d’Argent, ils dĂ©cident de le ligoter et lui faire subir les pires outrages en lui rĂ©citant non-stop tous les couplets de Freeman.

Si vous avez des idĂ©es de morceaux, n’hĂ©sitez pas Ă  poster dans les commentaires.

Le truc le plus important avec les vacances, c’est de faire croire Ă  tout le monde que vous en avez passĂ© de meilleures qu’eux.

Le choix d’une carte postale est donc toujours compliquĂ©, surtout si comme nous, votre sens de l’esthĂ©tique a Ă©tĂ© forgĂ© par le rap français.

C’est lĂ  qu’interviennent nos Cartes Postales « Holidays for Haterz », idĂ©ales pour toutes les situations de l’Ă©tĂ©.

Cliquez sur les images pour les tĂ©lĂ©charger au format imprimable 10×15cm.

Et un verso, que vous pouvez utiliser en référence :

Lady Gaga a annoncĂ© qu’elle prĂ©parait un parfum composĂ© Ă  partir d’odeurs de sang et de sperme, pour rester dans son concept.

Ca a donné des idées à Akhenaton, NTM et Kery James.

En exclusivité, voici les pubs de leurs futurs parfums.

Twitter @HaterzFr

    recherche

    newsletter