Articles avec le tag ‘jay z’

Le poto Alex Hervaud nous a proposé de collaborer au magazine culturel gratuit Stereolux en répondant un peu sérieusement à une question :

Le magazine est distribuĂ© Ă  Nantes en ce moment, il est Ă©galement consultable ICI (notre article est en page 24). Si vous n’habitez pas Ă  Nantes et que vous ĂŞtes allergique aux PDF, ci-dessous la version texte.

Dans les semaines qui viennent, Nantes accueillera des concerts de The Coup, IsWhat?! et The Procussions, d’excellents rappeurs qui ont la particularité d’être majoritairement… quadragénaires. Ce qui peut surprendre nos lecteurs qui imaginent que le rap est exclusivement une musique de jeunes. Comment rester frais une fois dépassée la date de péremption ? Analyse des 7 grandes typologies de rappeurs quadra.

Les tontons flingueurs
Rapper ? Pas le choix, ils ne savent faire que ça. Et ils le font bien, même quand ils ont le double de l’âge des mecs d’Odd Future ou de 1995. Pour rester pertinents artistiquement, Eminem, Busta Rhymes, Nas ou Common ont fait évoluer leurs textes avec leurs préoccupations de quadra : leurs divorces, leurs filles qui postent des photos de capotes sur Twitter, la calvitie ou encore la difficulté de faire un créneau quand on a un break sont désormais des thèmes abordables dans le rap. A présent, on attend que Slim Shady écrive un hommage à tous les mecs qui bandent mou.

Les producteurs
C’est une stratĂ©gie qui exige beaucoup d’humilité : ces artistes ont choisi de mettre entre parenthèses leur carrière pour se consacrer Ă  celle des autres. Mais bien souvent, la rĂ©compense est de taille, et ce n’est pas Akon qui va nous contredire. Grâce Ă  Lady Gaga, qu’il a dĂ©couverte et signĂ©e sur son label, le chanteur cainri-cainfri peut se permettre de ne plus travailler jusqu’Ă  la fin du prochain calendrier Maya. En France, les enjeux financiers sont moins importants, mais des rappeurs comme Passi, Zoxea ou encore Pit Baccardi (avec le groupe africain X-Maleya) ont su retrouver un nouvel Ă©lan en produisant d’autres artistes. Ce qui ne les empĂŞche pas de lâcher un 16 mesures de temps en temps, histoire de garder la main.

Les boss du biz
Ils vous vendaient du rĂŞve ? Maintenant, ils ne rĂŞvent que de vendre. Pour ceux-lĂ , le rap est devenu un produit d’appel, un certificat qui leur permet d’occuper l’espace pour mieux nous refourguer leurs produits-miracles. Dr Dre se consacre Ă  prĂ©sent plus Ă  son business de casques audio qu’à son album Detox ; Diddy est obsĂ©dĂ© par le liquide, au point de le vendre sous forme de parfum (« I Am King »), de liqueur (Ciroc), et mĂŞme d’eau (AQUAhydrate). Balaise. A l’autre extrĂ©mitĂ© de la tĂŞte de gondole, on aura une pensĂ©e Ă©mue pour MĂ©nĂ©lik, qui a sorti sans succès une ligne d’habits de golf, pour Kool Shen de NTM, dĂ©sormais homme-sandwich et joueur de poker pro pour Winamax, et enfin pour MC Hammer, qui manage des combattants de MMA et a lancĂ© son propre moteur de recherche. On l’avait pourtant prĂ©venu : CAN’T TOUCH THIS.

Les rois du sac Ă  dos
Un surnom éloquent, d’abord parce que ce bagage est l’un des accessoires cultes de leur public-type (au même titre que la barbe, la bière bon marché et le t-shirt « Le rap c’était mieux avant »). Mais aussi et surtout parce que le sac à dos est le symbole de leur nouveau statut de VRP inlassables : Public Enemy, le Wu-Tang (au mieux, un effectif réduit ; au pire, de vagues membres affiliés), Afu-Ra, D12, Das EFX, AZ, Redman, Masta Ace et autres M.O.P. vagabondent à travers l’Europe, essorant méthodiquement les derniers bastions de puristes du rap nineties. Une démarche qui convient à tout le monde : ignorés dans leur pays, les rappeurs se font ici un trip qui leur ramène des billets et des bisous, tandis que le public ravi voit enfin ses artistes préférés ailleurs que sur des cassettes VHS.

Les reconvertis
Pour rester dans l’actualité, certains rappeurs s’aventurent dans d’autres domaines plus ou moins artistiques. La voie royale ? Une deuxième carrière au cinéma, comme Joeystarr et Ice Cube, voire à la télé comme LL Cool J ou Ice-T (ce dernier a même produit et réalisé un excellent documentaire sur le rap). En cas de désespoir, il reste un ultime recours : la télé-réalité, avec les exemples terribles de Run (de Run DMC), MC Hammer (encore) ou Flavor Flav’, trublion mythique de Public Enemy, qui a fini sa carrière en participant à une version ghetto du Bachelor. Et sinon, vous aviez vu l’émission de cuisine d’Akhenaton ?

Les illuminés

Vous aimez haranguer les foules ? Après avoir été MC, devenez messie. Snoop, Ma$e, Fabe et Shyne se sont ainsi convertis respectivement au rastafarisme, à l’évangélisme, à l’Islam et au judaïsme, mettant plus ou moins entre parenthèses leur carrière de rappeur. Attention : ne pas confondre ces illuminés avec les illuminatis, un autre sous-groupe de leurs confrères.

Le cas Ă  part
Il l’avait annoncĂ© dès le dĂ©but: « 40 is the new 30″, et il n’a pas tort. 40 ans passĂ©s, l’impression qu’il en a deux fois moins, Jay-Z est au sommet et rĂ©ussit tout ce qu’il entreprend avec une aisance dĂ©concertante. Au point que ça en devient Ă©nervant. Entre des deals Ă  plusieurs millions de dollars (HP, Ace of Spades, Energizer), une franchise de bars dĂ©diĂ©s au sport (40/40), des diners intimes avec Barack Obama ou Warren Buffet, des festivals qu’il monte de toutes pièces (Made In America), Jay trouve encore le temps de rapper comme un rookie affamĂ© (son Ă©norme couplet sur Clique) et d’avoir son premier enfant avec BeyoncĂ©, l’une des plus douces crĂ©atures arpentant cette Terre. Comme si ça ne suffisait pas, il rĂ©alise aussi un rĂŞve de gosse en ramenant l’Ă©quipe de basket des Nets Ă  Brooklyn, sa ville natale. Et se paie le luxe au passage de cracher Ă  la gueule de ceux qui rĂ©pètent Ă  l’envi « si jeunesse savait, si vieillesse pouvait ».

The main lesson of the (missed) End of the World is that one should always be prepared for the worst to happen -no matter if it’s based on some millenium-long prophetic crap. Here is an example of this fine theory : our illuminati friends were kind enough to share with us an exclusive document, written by one of their most prominent members. Ladies and gentlemen, we’re honored to share with you Jay-Z’s last will. Please click on the image below.

——————-

La principale leçon du ratage de la fin du monde, c’est qu’il est quand mĂŞme prĂ©fĂ©rable d’ĂŞtre prĂŞt Ă  affronter le pire. Un exemple? Nos amis chez les illuminati nous ont fourni un document rare prĂ©parĂ© par l’un de leurs membres les plus Ă©minents. Voici l’authentique testament de Jay-Z, que nous avons l’honneur de partager avec vous. Veuillez cliquer sur l’image ci-dessous pour le lire.

Le pitch : pour leur traditionnelle exposition d’Ă©tĂ©, Artoyz nous a demandĂ© d’imaginer le festival musical de nos rĂŞves, et d’en rĂ©aliser l’affiche.

L’idĂ©e : après plusieurs tentatives honteuses qu’on vous montrera peut-ĂŞtre un jour (le festival des artistes qu’on dĂ©teste, celui des meilleurs groupes de fiction, celui des rappeurs qui nous ont bloquĂ©s sur Twitter…), on s’est dit que le seul festival auquel on aimerait vraiment assister, c’est le spectacle de fin d’annĂ©e que les illuminatis organisent dans la salle des fĂŞtes de l’hĂ´tel Bilderberg, et auquel participent tous les membres qui travaillent dans le show-business quand ils n’Ă©tripent pas des hiboux (I see you Dreezy).

Le résultat :

Des détails :

Afin de rester dans le concept, pour Ă©laborer l’affiche on a repris des textures et des typos du billet de 1 Dollar AmĂ©ricain qui, comme vous le savez si vous aimez les sites web chelous et les films « Benjamin Gates« , contient des symboles et messages cachĂ©s, dont certains apparaissent lorsqu’on plie le billet.

On a donc décidé de faire pareil.

L’affiche, si vous la pliez :

Le rĂ©sultat est visible jusqu’au 1er septembre dans l’expo gratuite Artoyz Fake-Stival chez Artoyz, 45 rue de l’arbre sec, 75001 Paris (MĂ©tro Louvre-Rivoli Ligne 1. Plan Google Maps ICI).

Si vous kiffez, vous pouvez mĂŞme acheter l’affiche en format 40×60cm ICI ou dans la boutique Artoyz. Tirage limitĂ© Ă  50 exemplaires, numĂ©rotĂ©s et signĂ©s par nos soins.

Merci Ă  Bonfil et aux potos d’Artoyz.

Et allez voir l’expo, il y a une vingtaine d’autres artistes qui ont rĂ©alisĂ© des trucs très cools aussi.

(A retrouver dans le numĂ©ro d’octobre du magazine IllimitĂ©, disponible gratuitement dans tous les cinĂ©mas UGC)

Dans Polisse, Joeystarr incarne un flic sympa et sensible – autant dire un rĂ´le inimaginable pour ceux qui voudraient le rĂ©duire Ă  sa discographie avec NTM. Encore plus dingue: sa performance en contrepied total est d’une justesse folle, Ă  tel point qu’elle bouleverse et remet en perspective tout ce que l’on croyait savoir sur le bonhomme.

Sous l’émotion, nous nous sommes pris à rêver des 10 meilleurs rôles que les scénaristes pourraient proposer à vos artistes préférés.


Booba est L’AbbĂ© (Deux-O) Pierre : dans ce biopic bouleversant, le rappeur du 92i incarne un vieillard rabougri et touchĂ© par la foi qui consacre sa vie aux pauvres.

Akhenaton dans La 3ème Fièvre du Samedi Soir : Cheveux gominĂ©s et sex appeal qui crève l’Ă©cran, AKH reprend le costume mythique du jeune danseur italien de Brooklyn (sur des chorĂ©graphies inĂ©dites signĂ©es Kamel Ouali).

Oxmo Puccino dans Rien que pour vos cheveux 2 : le black mafioso joue un agent secret israélien qui passe son temps à ajuster son short en jean et remettre du spray dans ses cheveux.

Colonel Reyel dans Faiseur d’anges : le jeune chanteur incarne un mĂ©decin dĂ©sĂ©quilibrĂ© qui, dans un futur proche, lutte contre la surpopulation en Ă©ventrant des femmes enceintes.

Sexion d’Assaut dans Brokeback Mountain : l’autre versant. Sur 20 ans, la passion inavouable de 8 rappeurs qui quittent Paris chaque Ă©tĂ© pour se retrouver dans un ranch du Wyoming.

La Fouine, Ange Gardien : La Fouine est un ange gardien envoyé sur terre par le ciel. Grâce à sa finesse psychologique, sa capacité de persuasion et ses pouvoirs magiques, il aide les personnes en difficulté.

The Expandables 3, starring OrelSan : après 20 ans d’exactions dans des rĂ©publiques bananières, le rappeur de Caen rejoint un groupe de mercenaires tatouĂ©s et part en guerre contre Bud Spencer et Jean-Paul Belmondo.

Beyoncé dans Roseanne, le film : adapté de la série TV culte des années 90, Beyoncé incarne une mère de famille obèse, ouvrière et quadragénaire qui lutte pour élever décemment ses enfants.

Jay-Z et Kanye West dans Un TrĂ´ne pour Deux : Jay-Z est un escroc qui Ă©change sa place avec celle d’un PDG incarnĂ© par Kanye West, ou inversement, la rĂ©ciproque Ă©tant Ă©galement vraie (et vice versa).

Common dans Love and Game : Common est un jeune basketteur star de la NBA qui se blesse et qui… Attendez, quoi? Ils l’ont vraiment fait? Ah, pardon.


Kanye West et Jay-Z l’ont dĂ©clarĂ© dans le livret de l’album Watch the Throne : la classe, c’est d’avoir une tĂŞte de tigre (dĂ©dicace Ă  FĂ©lindra de Fort Boyard).
On a donc crĂ©Ă© un calque Photosphop que vous pourrez mettre sur vos photos pour, vous aussi, avoir le visage d’un vrai roi du Rap Game.

Téléchargez le calque en CLIQUANT ICI.

Et regardez nos exemples ci-dessous.


Kanye West and Jay-Z proved it in the Watch the Throne’s booklet: nothing’s classier than having a tiger face.
So we created a tiger-face Photoshop layer that you can use on your pictures in order to create your very own King of The Rap Game face.

See examples above.

And download the layer by clicking HERE.

(Big up @noz)

week-end

Twitter @HaterzFr

    recherche

    newsletter